Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aérien... http://t.co/ercxEv0oqL

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

wall King on the moon... http://t.co/ZbjveWqDbt

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

wall King on the moon...

Publié le par Oeil brillant

Walking-on-the-moon.jpg

 

Arrêtez moi si j'écris une bêtise,

mais c'est bien de Police

dont on parle

...

 

 

Voir les commentaires

Roux sot... http://t.co/nWuhGSYVKn

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

Roux sot...

Publié le par Oeil brillant

Roux-sot-produit-et-courbes.jpg

 

Roux sot sous un rameau,

La promenade d'un sceptique

...

 

Houlàlà, la compagnie créole

Faut que j'arrête ;)

 

Voir les commentaires

Inpho, tosfo, hopgraph......Hiiiiiiiiii !...

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

CygneS... ;) http://t.co/zA1hB6ZJCH

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

CygneS... ;)

Publié le par Oeil brillant

Spectacles-soustraction.jpg

 

"Dans ces ruines nul vestige de meubles de pierres de bêtes nulle trace de souvenir du vent ni feuilles mortes ni eaux mortes pas le plus petit débris de lampe à pétrole de lampe à souder point de fil électrique arraché point de lanternes ni de lampions point de suspension. Dans ces ruines on n'entendait aucun souffle aucun bruit aucun soupir point d'appel point de suplication point d'interrogation point d'exclamation. Il y avait seulement un petit maçon avec un petit accent tantôt aigu tantôt grave et cela faisait une petite musique circonflexe et c'était aussi le toit de sa maison".

 

Jacques Prés-vert, Signes, "Spectacle", p 109

 

Spectacles.jpg

 

 

Voir les commentaires

Emmanuelle Devos...

Publié le par Oeil brillant

Evguenie-Sokolov-densite-couleur--.jpg

 

" Je commençai par le fusain et plantai aux aurores le trépied de mon chevalet près du Persée de Cellini, fasciné que j'étais par la gorge sectionnée de Méduse, et dans ces galeries souvent désertes où l'écho me renvoyait mes échappements qui courraient entre bronzes et plâtres et se répercutaient sous les verrières avec fracas, je me sentis heureux quelque peu. Je dus bientôt passer au modèle vivant et c'est d'un oeil glacé dans lequel toute complaisance animale était encore exclue que je découvris la nudité féminine."

 

Serge Gainsbourg, "Evguénie Sokolov", p 22.

 

Evguenie-Sokolov-original.jpg

 

 

Voir les commentaires

Le Tiers-construit... http://t.co/xq4a0h83SG

Publié le par Bertocchio

Voir les commentaires

1 2 > >>